Lightroom vs Lightroom

La mise à jour annoncée par Adobe pour la Creative Cloud est maintenant effective, avec son lot de nouveautés, la plupart annoncées et attendues comme l’arrivée de XD CC (prototypage) ou Dimension CC (ex Project Felix, design 3D orienté packaging), et les évolutions de Premiere Pro, After Effects et Audition.

Mais ce qui était moins attendu, c’est le bouleversement que connait Lightroom. En effet le logiciel se sépare en deux versions, l’ancien Lightroom CC devenant Lightroom Classic CC, et un nouveau logiciel apparaissant, sous le nom de … Lightroom CC. Au risque de perdre un peu les utilisateurs. Ce nouveau logiciel incorpore l’ex Project Nimbus, présenté comme le futur de l’édition photo depuis un an par Adobe. Au passage, c’est également la fin de la licence perpétuelle, seuls restent les choix d’abonnement :

Lightroom

 

Lightroom Classic bénéficie de quelques améliorations notables :

  • Accélération GPU
  • Meilleure gestion du cache
  • Les masques de gamme, qui permettent de limiter un réglage de masque ou filtre gradué à une plage de couleur ou luminance, rendant les sélections plus faciles et précises
  • Le processus de 2012 cède enfin sa place à un nouveau, nommé V4. Que je vais m’empresser de tester face à la concurrence

Le nouveau Lightroom CC est une série de trois applications orientées Cloud : une version desktop, une version mobile et une version web. Ces apps fonctionnent de la même façon et grâce au service d’hébergement permettent de poursuivre un editing d’une plateforme à l’autre. A retenir :

  • 20 Go ou 1To d’espace selon votre abonnement
  • Les outils d’editing sont simples (parfois un peu trop, interfaces mobiles obligent)
  • Lightroom CC intègre une recherche par le contenu en utilisant des algorithmes de reconnaissance d’images (Adobe Sensei)
  • Les outils de développement sont presque tous présents

Dans une approche professionnelle, Lightroom Classic reste le choix évident entre les deux versions, mais le nouveau Lightroom CC présage peut-être la façon dont Adobe voit le futur de l’editing et du développement photo … A suivre …

EDIT : Après essai, le processus V4 ne semble malheureusement pas être un nouveau processus, les résultats sont absolument similaires à celui de 2012 (mais il permet d’utiliser les masques de gamme)