Nouveautés Fuji et Sony

Ce blog étant resté silencieux quelques temps pour diverses raisons (manque de temps, déménagement de l’hébergement du site), je vous propose aujourd’hui une petite session de rattrapage concernant les sorties de boitiers photo/vidéo.

Commençons par Fuji, qui a annoncé le X-H1, nouveau fleuron hybride de sa gamme APS-C. Si on le compare au X-T2, ce nouveau venu affiche quelques améliorations non négligeables :

  • Nouveau boitier magnésium un peu plus volumineux (25%), reprenant le look du GFX 50S, avec un LCD à la place de la molette de compensation
  • Nouvel obturateur mécanique très discret
  • Nouvel EVF à 3,65 Mpx, et détecteur de commutation LCD/EVF plus rapide (0,15 seconde)
  • Écran LCD tactile
  • Stabilisation 5 axes du capteur y compris en vidéo
  • Fonction de réduction de scintillement
  • AF accéléré en continu et fonctionnel à -1EV
  • Enregistrement 4k à 200Mb/s
  • F-Log disponible en enregistrement interne
  • Nouveau preset film « Eterna » optimisé pour la vidéo et l’optimisation de la dynamique (12EV annoncé en DR400%)
  • 1/48 disponible en enregistrement 24P
  • Bluetooth

Le capteur est le même que le X-T2 mais bonne nouvelle, la batterie aussi. Le X-H1 est disponible à 1899 €, ou 2199 € avec la poignée d’alimentation qui améliore comme pour le X-T2 nettement les performances.


Le moins qu’on puisse dire, c’est que Sony n’est pas en reste ! Le nouvel A7 Mark III prend un peu tout le monde par surprise, avec une fiche technique très relevée, parfois plus même qu’un A7R III … En vrac, ce qui a fait sens pour moi :

  • Nouveau capteur BSI 24.3 Mpx
  • Dynamique de 15 EV en photo, 14 en vidéo
  • S-Log2 et S-Log3, HLG (Hybrid Log-Gamma)
  • 14Bit RAW
  • Excellent dans la montée en ISO d’après les premiers essais disponibles
  • Nouvelle batterie comme les deux boitiers sortis récemment
  • AF de l’A9 avec 693 points de mise au point automatique à détection de phase et 425 points en détection des contrastes, sur 93% de l’image
  • AF fonctionnel à -3EV
  • Bouton AF-on
  • Eye-AF disponible même en AF-C
  • 10 images par seconde en rafale, buffer de 177 images JPEG, 89 images RAW compressées ou 40 images RAW non compressée
  • Fonction de réduction de scintillement
  • 4k UHD en plein format et en mode Super 35 mm
  • AF combiné phase/contraste en continu pour la vidéo (que je suis curieux d’essayer)
  • LCD tactile
  • USB 3.1

Et là où Sony peut faire assez mal, même dans sa propre gamme, c’est que le tarif reste assez contenu, à 2290 € nu.